BIOGRAPHY

thomas_balmes

Thomas Balmès has been working as an independent director and producer
of nonfiction films, specializing in international co-productions,
since 1992. His initial projects included studies of filmmakers James
Ivory and Michelangelo Antonioni.

Thomas directed his first film in 1996; BOSNIA HOTEL was the story
of U.N. Kenyan peacekeepers in Bosnia. This was followed by MAHARAJAH BURGER;

Mad Cows; Holy Cows, about the mad cow crisis as seen from the Indian perspective.
THE GOSPEL ACCORDING TO THE PAPUANS (2000) following the conversion to Christianity of a Papuan Chief,
was honored with the Silver Spire Award at the San Francisco
International Film Festival. He directed a sequel in Papua the
following year, WAITING FOR JESUS.

A DECENT FACTORY, the story of a Nokia executive who inspects a mobile
phone factory in China, was screened at more than 50 film festivals
and received many honors, including a Europa Award. The film was
released theatrically in the U.S. in 2005.

DAMAGES, a.k.a. How Much Is Your Life Worth?, was filmed at a
Connecticut law firm specializing in personal injury cases, and was
co-produced by 15 countries and broadcast worldwide.

Thomas initiated a series for national Japanese television : NHK, Tokyo
Modern; and produced « A Normal Life – Chronicle of a Young Sumo
Wrestler », directed by Jill Coulon, which screened at Amsterdam’s 2009
International Documentary Film Festival.

He is regularly invited to conduct lectures and master classes in
France and abroad such as Brown University, the Watson Institute, Lisbon International Film
Festival.

His last film, BABIES takes a look at one year in the life of four babies

from around the world, from Mongolia to Namibia to San Francisco to Tokyo.

Distributed by Studio Canal and Focus Features, the film will be released worldwide in 2010.

More infos on :

http://BabiesTheMovie.com

Thomas Balmès

Thomas Balmès

Biographie VF (http://www.premiere.fr/Star/Thomas-Balmes)
Thomas Balmès, après avoir décroché un diplôme de l’Institut Supérieur d’Etudes Cinématographiques, crée sa propre société de production TBC en 1992 à l’âge de 23 ans. Il décide alors de s’engager dans la réalisation de films documentaires. La même année, il produit son premier documentaire : Par delà les nuages du réalisateur Italien Michelangelo Antonioni . Le documentaire est sélectionné au Festival du Film Américain de Los Angeles et à la Mostra de Venise.

Thomas Balmès collabore avec de nombreux partenaires français comme Canal+ et internationaux comme la BBC en Angleterre, SVT en Suède, SBS en Australie etc… Ces coproductions internationales avec TBC permettent à Thomas Balmès de produire des documentaires beaucoup moins formatés et plus longs qui seront récompensés dans plusieurs festivals internationaux de films documentaires.

Thomas Balmès parcourt le monde avec sa caméra en abordant surtout le thème de la suprématie de la culture occidentale. A l’image du grand Jean Rouch dont il empreinte les traces, il renouvèle le genre du cinéma ethnographique en soulevant des problématiques contemporaines.

En 1996, Bosnia Hotel présente des guerriers Samburus envoyés par les Nations unies en Bosnie comme casques bleus chargés de ramener la paix. Thomas Balmès renverse ici le rapport habituel Nord-Sud où les blancs sont chargés d’aller ramener la paix au sein de guerres tribales. Le documentaire connait un très grand succès auprès des téléspectateurs, de la presse et des festivals comme celui du Portugal qui lui attribue le prix CINECO 1997.

Thomas Balmès, à son retour d’Afrique, repart aussitôt en Inde, pour le tournage de son film documentaire Maharaja Burger . Il tente à travers ce documentaire de faire découvrir au public occidental les modes de pensées de la civilisation indienne.

Au cours des années 1998, 1999, 2000, 2001 et 2002, Thomas Balmès enchaîne avec sa trilogie l’évangile selon les papous , En attendant Jésus , et finalement : En attendant Jésus, l’évangile selon les papous . Récompensés à maintes reprises, les trois documentaires ont reçu entre autres le prix du meilleur film ethnographique à Jérusalem en 2000, ou celui du meilleur long métrage documentaire au festival de Nyon en 2001….

En 2002, Margot Films succède à TBC productions, consacré dorénavant à la prestation technique.

Avec Une entreprise comme il faut, Nokia , sorti en 2005, Thomas Balmès dénonce la corruption, les droits de l’homme bafoués, l’hygiène et le logement négligés, dans l’usine de la marque délocalisée en Chine.Sélectionné dans plus de quarante festivals, le film gagne le prix Europa à Berlin en 2005.

Son dernier documentaire « Bébés » coproduit par Alain Chabat sortira en 2009.